Reprendre la course à pieds après une blessure

Bien que l’exercice soit bon pour la santé, un effet secondaire malheureux d’un régime régulier de remise en forme est le risque accru de blessures, en particulier aux jambes. Que vous vous blessiez lors d’un sport de contact ou que vous trébuchiez en courant et vous tordiez la cheville, il suffit d’une mauvaise chute pour que vous soyez hors service pendant un certain temps. Si vous avez réussi à atteindre votre vitesse de croisière avant votre accident, vous êtes peut-être impatient de reprendre l’exercice dès que possible, mais voici ce que vous devez faire pour faciliter votre retour.

Faites-vous soigner immédiatement

Dès que vous tombez et ne pouvez plus mettre de poids sur votre jambe, vous devez vous rendre aux urgences. Si vous pensez qu’il s’agit d’un os cassé, essayez de contrôler le saignement en attendant une ambulance. Retirez les bracelets de cheville ou les bagues et posez une attelle sur la jambe pour la protéger de toute blessure supplémentaire, mais n’essayez pas de la redresser, même si l’os dépasse. Diverses complications peuvent survenir en cas de fracture, selon l’os, la gravité de la cassure et l’âge de la personne. Si vous avez été blessé dans une salle de sport et que vous pensez que l’établissement est en faute, vous devriez parler à un avocat spécialisé dans les blessures personnelles pour obtenir une indemnisation, surtout si votre blessure vous empêche de travailler. À votre arrivée à l’hôpital, votre médecin évaluera la blessure, appliquera un plâtre et vous administrera un anesthésique local si la douleur est trop forte. Lorsque vous serez prêt à quitter l’hôpital, votre médecin vous donnera également des instructions sur la façon de prendre soin de votre plâtre.

Commencez par des exercices à faible impact

Lorsque le médecin vous a donné un certificat de bonne santé, vous devez reprendre votre routine en douceur. Évitez les sports à fort impact comme la course à pied, les sports de contact et la gymnastique, car ils sollicitent davantage vos articulations. Commencez par un entraînement à faible impact, comme la marche sur un tapis de course, une machine elliptique ou une sortie à la piscine locale. Rappelez-vous toujours la règle des 10 % lorsque vous revenez après une blessure ; si vous étiez capable de courir 20 minutes trois fois par semaine après votre accident, vous devriez être capable de courir 22 minutes trois fois par semaine la semaine suivante. Vous ne devez pas essayer de courir 30 minutes la semaine suivante, car cela pourrait vous nuire davantage.

Prenez des précautions

Même si vous vous sentez bien, il est clair qu’une autre blessure est la dernière chose que vous voulez ou dont vous avez besoin. Essayez de minimiser le risque de blessure autant que possible en portant des chevillères, des genouillères et en vous assurant de vous étirer avant de faire de l’exercice. Si vous commencez à vous sentir extrêmement endolori ou épuisé par votre entraînement, faites une pause. Ce n’est pas le moment d’insister sur la douleur. En fonction de votre blessure, il peut s’écouler un mois ou plus avant que votre corps ne retrouve son état optimal, et ce à condition que vous ne vous blessiez pas davantage en essayant de prouver que vous êtes complètement guéri.

7 avantages de la marche matinale pour la santé ?
6 choses importantes à faire après un running